Il est parfois tentant de se reposer sur ses lauriers et d’apprécier le confort d’occuper un poste que l’on maîtrise à la perfection. Mais que se passera-t-il si vous perdez votre emploi du jour au lendemain ou que votre employeur vous annonce que vous devez changer de métier, car vous allez être remplacé par une intelligence artificielle ? Vous subirez la situation de plein fouet sans avoir pu l’anticiper et réfléchir à ce qui vous plairait réellement.

C’est alors que la question de votre employabilité entre en jeu. En effet, chercher à améliorer votre employabilité permet de faire face à ces enjeux et les soft skills y participent grandement.

Qu’est-ce que l’employabilité ?

Définition

Selon le ministère de l’Emploi, l’employabilité est “la capacité d’évoluer de façon autonome à l’intérieur du marché du travail, de façon à réaliser, de manière durable, par l’emploi, le potentiel qu’on a en soi… L’employabilité dépend des connaissances, des qualifications et des comportements qu’on a, de la façon dont on s’en sert et dont on les présente à l’employeur.”

L’employabilité renvoie à la capacité d’un salarié à être recruté, à évoluer au sein de l’entreprise et donc à garder son emploi.

Il s’agit donc de rester attractif aux yeux des employeurs, d’être compétitif sur le marché du travail.

Les composantes de l’employabilité

L’employabilité est favorisée par les connaissances, les compétences et l’expérience.

Mais au-delà du savoir et du savoir-faire, c’est-à-dire des hard skills, l’employabilité est également améliorée par les savoir-être. 

Les qualités personnelles et comportementales – les soft skills – du collaborateur vont donc avoir une grande importance.

Pourquoi chercher à améliorer votre employabilité ?

Chercher à améliorer son employabilité est très utile tout au long d’une carrière que l’on change d’entreprise ou non.

Malheureusement, cette question est souvent abordée uniquement dans le cadre d’une recherche d’emploi. Pourtant, cette notion d’employabilité et donc d’attractivité permet de se démarquer dans un monde du travail en évolution constante où la concurrence est rude. Elle permet certes de retrouver plus facilement un emploi en période de chômage, mais aussi de pouvoir évoluer au sein de votre entreprise.

Vous poser la question de votre employabilité, c’est préparer votre avenir professionnel. Vous prenez alors en main la gestion de votre carrière.

Les soft skills, un levier puissant de votre employabilité

On l’a vu, les soft skills font partie des composantes qui influent sur l’employabilité de manière favorable. Mais saviez-vous que 77 % des employeurs pensent que les soft skills sont plus importantes que les hard skills ?

De plus, les soft skills sont des qualités humaines que l’intelligence artificielle ne peut pas reproduire. Il s’agit donc d’un levier intéressant pour se démarquer des autres candidats ou collaborateurs, ainsi que pour se prémunir contre les évolutions technologiques à venir.

Il est donc important d’identifier vos soft skills et de capitaliser dessus pour améliorer votre employabilité. 

Vous pouvez les comparer aux qualités attendues dans un poste que vous briguez, afin de développer les soft skills qui vous font éventuellement défaut.

Dans tous les cas, vous pouvez mettre en avant vos soft skills dans votre CV et commencer à les montrer en entretien d’embauche.

Au sein de votre entreprise, soyez attentifs à toutes les occasions qui vous permettent de démontrer votre adaptabilité, votre créativité, vos capacités de communication ou encore votre esprit d’équipe. Lorsque vous souhaitez évoluer, vous pourrez vous appuyer sur des exemples concrets de mise en pratique de vos soft skills.

Améliorer son employabilité est donc devenu un enjeu majeur dans la cadre d’une carrière professionnelle. Il s’agit de la condition sine qua non pour évoluer au sein d’une entreprise aux postes qui vous intéressent vraiment. C’est également un gros avantage si vous devez trouver un nouvel emploi. Pour améliorer votre employabilité, la formation est certes importante, mais vous ne devez surtout pas négliger vos soft skills. Ce sont elles qui vous permettront de faire une vraie différence.