Le leadership est une notion assez vague finalement. Si on sait reconnaître un leader quand on le voit passer à l’action, décrire précisément ce qui lui donne cette force de conviction et cette capacité à emporter l’adhésion, n’est pas chose aisée.  Un leader possède pourtant deux soft skills essentielles : la communication et l’intelligence relationnelle.

LA COMMUNICATION UNE SOFT SKILLS TRÈS APPRÉCIÉE EN ENTREPRISE

DÉFINITION D’UNE COMMUNICATION RÉUSSIE

Communiquer ne se limite pas à savoir s’exprimer de manière basique. Quand on parle de capacité de communication dans le cadre des soft skills, il s’agit de communiquer de manière claire et efficace.

Cela implique donc de pouvoir transmettre un message précis en s’adaptant à son interlocuteur afin qu’il puisse en comprendre tous les éléments.

Une communication réussie peut donc prendre différentes formes :

  • la communication verbale. Elle doit être claire, précise et concise. Il ne s’agit pas d’être en mesure de prononcer des discours tel un orateur, mais de capter l’attention de son interlocuteur pour être réellement écouté ;
  • la communication non verbale. Elle se rapporte principalement à votre langage corporel. Sans que vous en ayant conscience votre posture et vos gestes influent sur l’efficacité de votre communication ;
  • la communication écrite. Elle correspond à la capacité de rédiger des textes informatifs et synthétiques que ce soit par mail, dans un courrier ou une présentation professionnelle.

Autre pendant indispensable de la communication, l’écoute active. Pour une qu’une communication soit efficace, vous devez être en mesure de recevoir les messages portés par les autres personnes. Cette compétence est très appréciée, car elle évite les malentendus, les erreurs, et renforce le sentiment de considération en tant que personne.

Bien communiquer ne se limite donc pas à prononcer une phrase. Cette qualité est plébiscitée par les entreprises, car elle revêt différents enjeux.

LES ENJEUX D’UNE BONNE COMMUNICATION : POURQUOI EST-CE UNE SOFT SKILLS RECHERCHÉE ?

La déperdition d’information ou la perte de substance du message peut faire perdre beaucoup de temps voire d’argent à l’entreprise. Elle doit pouvoir s’appuyer sur des personnes en mesure de comprendre les instructions et de les restituer correctement.

Une bonne communication a une influence directe sur les relations entre collègues, mais aussi avec les clients.

De plus, pour les managers qui doivent déléguer, il est important de s’assurer que les instructions sont claires et comprises. Il faut également prendre le temps pour bien écouter ce que les collaborateurs expriment.

Tout bon leader jouit de cette capacité à bien communiquer.

L’INTELLIGENCE RELATIONNELLE UNE SOFT SKILLS AU SERVICE DE LA COHÉSION D’ÉQUIPE

DÉFINITION DE L’INTELLIGENCE RELATIONNELLE

Savoir-être par excellence, l’intelligence relationnelle est la parfaite illustration de ce qu’est une soft skills.

Cette compétence humaine est parfois innée, et souvent apprise au cours des expériences. Mais jamais enseignée à l’école.

L’intelligence relationnelle c’est avoir la capacité d’observer son environnement, de décrypter les codes sociaux et les comportements afin de s’adapter.

Liée à l’intelligence émotionnelle, l’intelligence relationnelle d’appréhender efficacement ce qui est en train de se jouer et d’adopter la bonne posture.

Cette soft skills est un très bon complément de la communication. D’autant que faire preuve d’intelligence relationnelle permet d’emporter l’adhésion du groupe.

COMMENT L’INTELLIGENCE RELATIONNELLE PERMET-ELLE DE FÉDÉRER ?

40 % des personnes seraient incapables de coopérer avec leurs collègues selon les chefs d’entreprise.

Dès lors, il n’est pas étonnant que l’intelligence relationnelle soit aussi recherchée et appréciée.

En effet, cette qualité permet d’avoir ce que l’on appelle communément le sens du contact. Une personne douée d’une telle intelligence identifie facilement les besoins de ses interlocuteurs, et est capable de gérer son comportement et ses émotions en fonction de l’autre.

Cela participe grandement à la mise en place de relations professionnelles constructives.

De plus, l’intelligence relationnelle permet de limiter et de gérer les conflits et de gagner en efficacité.

Motivantes et fédératrices, les personnes ayant une intelligence relationnelle nourrissent ainsi leur leadership.

Capacité à bien communiquer et intelligence relationnelle sont donc toutes deux intimement liées. Avoir un bon relationnel nécessite de bien communiquer. Deux qualités essentielles aux leaders en entreprise, qu’ils soient managers ou non.