J’ai tenté l’expérience d’une immersion en mode survie

Découvrez quelques images et un nouveau format podcast qui explique pourquoi nous avons fait cette expérience.

Avec Nicolas Elzéard, coach et préparateur mental

Comment retrouver l’estime de soi ?

en fait c’est une question que je ne me posais pas parce qu’on a plutôt tendance à chaque fois à aller chercher à l’extérieur de nous comment avoir confiance en soi, des choses comme ça et on s’interroge peu sur quelque chose qui est à l’intérieur et l’estime, pour le coup, c’est à l’intérieur.

Alors j’ai la chance et le plaisir de connaître une personne extraordinaire qui s’appelle Nicolas Elzéard qui est coach et préparateur mental et qui m’a convié récemment à une expérience.
Il m’a proposé en fait un stage de survie alors quand il me propose cela, moi je lui dis mais Nico je n’ai rien, j’ai pas de chaussures adaptées à la montagne, je n’ai pas de vêtements adéquats, je n’ai pas de duvet et je n’ai rien pour dormir comme ça en montagne et il me dit c’est pas grave viens comme tu es, un peu comme le célèbre restaurant que je ne citerais pas.
Et du coup il me dit quand même on a le droit à un sac, un sac de 10 litres, alors 10 litres, en boisson alcoolisée notamment, je sais ce que c’est mais en sac je ne sais pas alors il me dit c’est la taille d’un sac à main. Mais je n’ai pas osé lui dire que mon sac fait cette taille là…

bref c’était intéressant de voir du coup ce que chacun a pu emmener dans son sac puisque quand on est arrivé, c’était donc organisé avec un ancien militaire qui nous a fait vider le contenu de notre sac puisque là comme une femme ce qu’il y a dans son sac à main révèle beaucoup de choses sur la personne. Alors certaines personnes avaient pensé à prendre de la nourriture, de l’eau, des serviettes, des couvertures, des duvets, des bonnet et des gants puisque effectivement nous allions dans la montagne.

Alors moi en fait rien de tout ça et c’était très drôle parce que du coup j’avais un sac voilà ce merveilleux sac qui est quand même assez gros apparemment il faisait plus de 10 litres. Mais on s’en fout les règles sont faites pour ne pas toujours être respectées et qu’est-ce que j’avais pris ?

donc moi pour partir en survie en fait je prends un grand plaid bien moelleux, et en même temps il est couleur vert puisque… pour se camoufler… c’était des militaires tout ça donc je me suis ça passerait bien.

Cela a un peu fait rire les personnes c’est pas grave moi j’étais rassurée, j’avais mon doudou et puis surtout quand il fait froid tu peux t’emmitoufler dedans et ça te tient chaud.

Qu’est-ce que j’avais d’autres ? bien évidemment une petite couverture de survie. Tu constateras mon souci du détail puisque j’ai réussi à la replier.

Qu’est-ce que j’avais pris d’autres ? Un spray rescue, ce sont des fleurs de Bach c’est histoire de chasser la mauvaise haleine du matin c’est toujours mieux d’avoir une petite haleine de calva (rires)  c’est surtout que cela détend, les fleurs de Bach sont des produits naturels qui ont plein de bénéfices je pourrais faire une vidéo là-dessus à l’occasion.

J’avais pris une petite lampe torche LED avec des piles, par rapport… c’était très drôle certains avaient pris des lampes à manivelle donc voilà aujourd’hui on a des Lampe LED qui tiennent des années.

J’avais aussi un truc super, c’est un oreiller gonflable, et oui je tiens toujours à mon petit confort de princesse quand même je vais dormir dans la nature pendant une nuit et je prends un oreiller oui j’assume.

Et surtout ce que j’avais alors mais qui a fait rire beaucoup de personnes et pourtant il a été très pratique c’était ce qu’on appelle un pisse debout attention placement de produit un pisse debout qu’est-ce que c’est ? Alors là c’est un jetable parce qu’il y en a des non jetable. Un pisse debout c’est un petit accessoire donc là ça se déplie c’est du carton mais c’est un accessoire de forme conique qui, placé judicieusement entre les jambes, te permet enfin permet à toute personne dépourvue d’un pénis d’uriner debout et oui ça c’est la définition type Wikipédia sinon comme son nom l’indique un pisse debout sert à pisser debout. Et quand tu pars en pleine nature avec plein de mecs tu te dis, et surtout dans la montagne il fait froid quand même au mois d’avril tu te dis que tu n’as pas envie de te peler le derrière et surtout de te laisser aussi chatouiller par des herbes donc j’ai aussi vécu l’expérience de pisser debout oui c’est vraiment quelque chose à faire quand on est une femme. Cela étant dit je te laisse regarder quelques images, un court extrait qui dure deux minutes environ de ce que nous avons pu vivre puisque dans mon sac que j’avais aussi une go pro donc j’ai pu filmer et je te retrouve après pour t’expliquer pourquoi nous avons fait ça