Le métier de commercial ne s’improvise pas. Les clients sont de plus en plus difficiles à convaincre et exigeants. Les techniques de vente et notamment la négociation sont des compétences techniques essentielles. Toutefois, les recruteurs cherchent des profils spécifiques qui réunissent certaines soft skills, afin de constituer une force de vente vraiment efficace. Découvrez les sept soft skills les plus recherchées chez les commerciaux.

#1 – La curiosité

La curiosité est une qualité recherchée chez les commerciaux, car elle leur permet de rester alertes sur les nouvelles pratiques et méthodes de vente, d’être en veille sur leur marché, mais aussi de poser les bonnes questions aux prospects et aux clients.

En effet, un commercial se doit de s’intéresser à son client pour comprendre son besoin et y répondre de la meilleure façon qu’il soit. Or, ce travail de qualification ne peut se faire qu’à l’issue d’une phase de découverte qui passe nécessairement par un questionnement.

#2 – La communication

La communication est certainement la soft skills incontournable pour être commercial. 

Pour parvenir à vendre efficacement, il faut être capable de délivrer un message clair, précis et impactant. Mais ce qui fera vraiment la différence, c’est la faculté du commercial à s’adapter à son interlocuteur.

Il sait choisir l’histoire qui fera sens chez son prospect et y intégrer naturellement son argumentaire de vente. 

Une bonne communication passe aussi par un comportement, notamment via le langage corporel, qui met en confiance le destinataire du message.

En outre, la communication facilite le travail en équipe qui est courant dans les métiers de la vente.

#3 – L’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est un très bon complément de la communication et tout particulièrement chez un commercial.

Elle permet non seulement de gérer ses propres émotions, mais aussi d’identifier et de comprendre celle de la personne avec qui on échange. Dès lors, il est plus facile de faire preuve d’empathie.

Un commercial doté d’une intelligence émotionnelle emporte l’adhésion de son équipe ainsi que celle de ses prospects et de ses clients, car il sait adapter son comportement et ses réponses à leurs besoins spécifiques.

#4 – La persévérance

Un commercial doit être capable d’accueillir les objections clients ainsi que les refus. Mais il ne doit pas s’avouer vaincu facilement. La persévérance est sa meilleure alliée.

D’ailleurs, la plupart des commerciaux ont un esprit de compétition et aiment le challenge ce qui les poussent à se dépasser, et à ne pas abandonner.

C’est aussi la persévérance qui leur permet de ne pas se décourager en période creuse.

#5 – La créativité

La créativité est une soft skills très largement appréciée par les entreprises, car il s’agit d’un puissant levier de croissance et de développement.

Concernant la profession de commercial, la créativité permet de faire preuve d’originalité. Cela peut être pour contourner un problème ou pour convaincre un client difficile.

Un commercial créatif se démarque de ses concurrents, car il parvient à rendre son discours dynamique, vivant et le personnalise.

#6 – L’organisation

Le métier de commercial est un métier exigeant. Il faut savoir gérer son temps pour le répartir entre les différentes tâches administratives à accomplir, la prospection et toute la préparation que cela implique, la vente et le suivi client.

De plus s’ajoutent à ses activités, les réunions d’équipes et les différents reportings.

Chaque commercial à sa propre organisation, mais pour être performant il doit pouvoir se reposer sur un système qui fonctionne. A défaut, il risque d’être rapidement submergé, de voir ses résultats baisser et de devoir faire face à des mécontentements clients.

#7 – Les autre soft skills appréciées par les recruteurs à la recherche d’un commercial

Parmi les soft skills les plus recherchées chez un commercial, voici celles le plus souvent citées par les recruteurs :

  • la motivation ;
  • la fiabilité ;
  • l’autonomie ;
  • le travail d’équipe ;
  • l’adaptation.

Commercial : Comment développer ses soft skills ?

Un commercial d’excellence aura certainement toutes les qualités personnelles décrites précédemment. Toutefois, même si contrairement aux compétences techniques (les hard skills), les soft skills ne s’apprennent pas à l’école, il est tout à fait possible de développer ce type de compétences.

Vous pouvez par exemple commencer à identifier vos soft skills et vos axes d’amélioration en tenant compte des feedbacks de votre manager, de vos collègues et de vos clients. Votre ressenti est également un bon indicateur : Sur quel(s) point(s) vous sentez-vous le moins à l’aise ?

En fonction des points identifiés, vous pouvez commencer à mettre des actions par vous- mêmes, mais aussi suivre des formations ou vous faire coacher.

Être commercial ne se résume pas à débiter un pitch de vente et toutes les techniques de vente apprises au cours de vos études ne remplaceront pas l’aspect humain qui est inéluctable dans le secteur du commerce. C’est pourquoi, les soft skills ont une place importante dans le recrutement des commerciaux.