La recherche d’emploi est une période souvent longue et difficile où l’on a l’impression d’être noyé dans la masse des candidats. Il est donc important d’arriver à se distinguer dès la candidature formalisée par l’envoi de votre CV puis au cours de l’entretien pour convaincre le recruteur. Les soft skills peuvent vous aider à y parvenir. Découvrez quel est le rôle des soft skills durant le processus de recherche d’emploi.

Comment mettre en avant ses soft skills dans son CV pour retenir l’attention du recruteur ?

Le CV est la première impression que vous faites auprès des ressources humaines de l’entreprise auprès de laquelle vous candidatez. 

Or, les CV ont la fâcheuse tendance de tous se ressembler.

Alors certes vous pouvez jouer sur le design et la mise en forme, mais avant toute chose, votre CV doit permettre d’en apprendre plus sur vous en un coup d’œil. 

Il relate votre parcours scolaire, universitaire et professionnel. Et ces informations sont essentielles pour apprécier vos compétences techniques et votre expérience. Toutefois, les recruteurs ne recherchent plus seulement des experts. Ils attachent de plus en plus d’importance à l’humain qui se cache derrière chaque futur collaborateur. Ils veulent savoir quelle sera votre valeur ajoutée pour l’entreprise par rapport à un autre candidat au parcours similaire. Ils veulent donc connaître vos traits de personnalité. Alors facilitez-leur les choses en mettant en avant vos soft skills dans votre CV.

Pour cela, vous pouvez intégrer vos soft skills de différentes manières dans votre CV. Vous pouvez les placer sous le titre de votre CV en citant jusqu’à cinq qualités personnelles qui vous caractérisent ou dans le détail de chaque expérience pour illustrer les compétences que vous avez eu l’occasion de mettre en application à chaque étape de votre parcours.

Lorsque vous citer vos soft skills soyez précis et évitez les termes comme “perfectionniste” ou “dynamique” et préférez-leur des qualités telles que :

  • créatif ;
  • rigoureux ;
  • esprit d’analyse ;
  • prise de décision ou d’initiative ;
  • etc.

Dans tous les cas, gardez en tête que votre CV est un outil d’aide à la décision pour le recruteur qui doit faire sa première sélection. Dès lors, essayez de mettre en avant tous les atouts dont vous disposez qu’il s’agisse de compétences techniques ou de qualités personnelles.

Comment valoriser vos soft skills en entretien d’embauche pour convaincre le recruteur ?

Autre étape cruciale de la recherche d’emploi, l’entretien d’embauche. Une fois que votre CV a passé le premier barrage, vous allez devoir convaincre le recruteur de vous choisir. Là encore, vos soft skills vont pouvoir jouer en votre faveur.

D’une part, le recruteur va vous interroger sur les éléments présentés dans votre CV. Vous devez donc être en mesure d’expliquer et d’illustrer les soft skills mentionnés. Il va ainsi en vérifier la véracité, mais aussi vous tester pour déterminer si votre profil correspond à la culture de l’entreprise.

D’autre part, le recruteur va scruter toutes vos réactions et votre comportement de manière générale. Vos soft skills vont alors ressortir très naturellement. Votre capacité à rebondir, à négocier ou votre aisance relationnelle ne lui échapperont pas. 

Lors d’un entretien d’embauche vos soft skills vont vous aider à convaincre à un instant T grâce à votre attitude. Elles vont également permettre au recruteur de se projeter en vous imaginant au sein de l’équipe que vous viendrez compléter.

Il est donc essentiel d’identifier ses soft skills quand on est à la recherche d’un emploi. Ces qualités personnelles qui font de vous une personne unique, vont vous permettre de vous démarquer tant à la lecture de votre CV que lors des entretiens d’embauche.