Trouver sa voie n’est pas toujours une évidence surtout lorsqu’on a de multiples centres d’intérêt ou que, selon nous, choisir, signifie renoncer.

Alors, comment trouver sa voie professionnelle pour enfin se sentir à sa place et pleinement épanouie ?

Tout le monde a un talent, et oui même vous. Il se situe là où votre zone de confort et votre zone de plaisir se rejoignent.

Pour utiliser ces talents dans votre démarche, vous devez apprendre à vous connaître au préalable. Ce n’est qu’ensuite que la recherche à proprement parler pourra commencer. Pour y parvenir, certaines méthodes peuvent vous y aider. C’est ce que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui.

Apprendre à se connaître pour trouver votre voie professionnelle

Identifiez vos talents : quels sont vos soft skills ?

Si vous cherchez votre voie professionnelle, il y a fort à parier que votre situation actuelle ne vous convienne pas. Manque de sens, ennui, non-alignement avec les valeurs de l’entreprise… les raisons peuvent être nombreuses. Pour trouver votre voie, il faut avant tout vous écouter. Cela commence par l’identification de vos soft skills. Qu’est-ce qui est naturel pour vous ?

L’objectif est de capitaliser sur vos forces.

Prenez le temps d’analyser vos réussites professionnelles, mais aussi personnelles.

À quel moment vous sentez-vous le plus épanouie ? À quel moment avez-vous la sensation d’être à votre place et de faire exactement ce qui résonne en vous ?

Cela peut être une tâche ou une mission précise ou être attaché à un domaine particulier.

Est-ce que vous vous éclatez à résoudre des problèmes complexes ? À organiser ? En faisant de la gestion de projet ?

Identifier vos compétences personnelles qu’elles soient sociales, relationnelles ou comportementales, vous permet de savoir ce qui vous met dans un contexte positif qui vous motive.

Ce sera d’autant plus facile de concrétiser votre projet, en mettant en avant vos soft skills auprès d’un employeur par exemple, si vous êtes animés et convaincus par ce que vous avancez.

Complétez avec vos compétences techniques

Il est toujours intéressant de faire un point sur vos compétences techniques, c’est-à-dire sur vos hard skills.

Il est tout à fait possible que les compétences que vous avez acquises au cours de votre parcours scolaire soient totalement décorrélées de vos talents naturels. Ce sera notamment le cas si vous avez choisi vos études en fonction des attentes ou des recommandations de vos proches au lieu de vous écouter.

En faisant le bilan des compétences techniques que vous avez acquises, vous pourrez faire le tri entre celles que vous avez envie de continuer à exploiter voire de développer, et celles que vous ne voulez surtout plus pratiquer dans votre prochaine vie professionnelle.

Ce sera également l’occasion de vous demander si vous ressentez un manque de connaissances techniques sur certains points qui vous intéressent. Vous pourrez aussi vous interroger sur l’opportunité de devenir expert dans l’un des domaines qui représente déjà l’un de vos points forts et que vous appréciez particulièrement.

À quoi ressemble votre vie idéale ?

Une fois cet état des lieux effectué, passons à l’aspect un peu plus utopique : votre vie idéale.

Il ne s’agit pas de vous promettre la vie de vos rêves, mais de vous aider à vous en rapprocher le plus possible.

C’est aussi un travail important et pas aussi évident que l’on peut avoir tendance à le croire.

Dépeignez le plus précisément la vie que vous désirez vraiment.

À quoi ressemblent vos journées ? En l’absence de contrainte financière, comment occuperiez-vous vos journées ? Comment utiliseriez-vous vos talents ?

Trouver un équilibre entre talents et envies

Cette introspection va être la base du travail qui va suivre.

L’objectif est de trouver l’équilibre entre vos talents, la réalité du marché du travail et votre vie idéale.

On se rapproche alors du métier passion.

C’est en conciliant ces différents points et en tenant compte de ce qui vous tient à cœur que vous pourrez vous épanouir.

Se pose alors la question de la définition de la réussite. Finalement, elle est très personnelle et se résume rarement à un simple niveau de revenu. Tout comme le bonheur d’ailleurs.

Plus concrètement, n’hésitez pas à faire des recherches en partant de vos talents et de confronter la description des métiers à ce que vous souhaitez vraiment.

Certes, il n’y a pas de solution parfaite, mais il n’est pas impossible de s’en rapprocher.

Pistes de travail pour vous aider à trouver votre voie

Pour trouver cet équilibre, nous ne pouvons que vous conseiller de commencer par travailler sur vos croyances limitantes

Nous en avons tous et elles diffèrent d’un individu à l’autre. 

Pour certains ce sera la peur de l’échec, pour d’autres le rapport à l’argent ou encore un terrible manque de confiance en soi. L’importance accordée au regard des autres pourra également être un frein à votre épanouissement professionnel, si cette croyance vous empêche de faire vos propres choix.

L’autre piste pour vous aider à trouver votre voie professionnelle que nous avons envie de vous soumettre est l’ikigai. Cette méthode japonaise peut vous aider à trouver ce que l’on appelle votre « mission de vie ».

Il s’agit alors du point de rencontre entre :

  • ce que vous aimez ;
  • ce dont le monde a besoin ;
  • ce pour quoi vous êtes ou pourriez être payé(e) ;
  • ce en quoi vous êtes doué(e).

Là encore, le but est de vous aider à trouver votre propre équilibre. Pour cela, une réponse mûrement réfléchie doit être apportée à chacune de ses questions. Si vous bloquez sur une, revenez-y plus tard. 

Vous pouvez également faire une première fois l’exercice de manière très intuitive en listant ce qui vous vient à l’esprit pour chacun des points. Puis sans relire ce que vous aviez écrit, refaire l’exercice plusieurs jours plus tard en approfondissant chacune de vos réponses. La mise en parallèle des deux versions devrait mettre en avant des points dont vous n’avez pas forcément conscience et qu’il faudra creuser.

Trouver sa voie professionnelle en utilisant vos talents est un processus qui prend du temps. C’est normal. Alors accordez-vous ce temps pour vous. La solution n’est peut-être pas celle que vous pensez. Peut-être que cela se traduira par un changement de poste dans votre entreprise, un changement d’entreprise, un lancement dans l’entrepreneuriat ou d’un mix entre les deux. Dans tous les cas, ce qui compte c’est votre épanouissement et donc votre propre définition du succès. Pour aller plus loin et surtout plus vite, n’hésitez pas à vous faire accompagner.